Port Ghalib ( Marsa Alam) Janvier 2009

 

 

Destination le sud de l'Egypte direction Elphinstone. L'hôtel Thre Corners Fayrouz est situé à 5 Km de l'aéroport de Marsa Alam, à 1 Km du Port Ghalib, à 70 Km du port de Marsa Alam et à 220 Km d'Hurghada.

 

L'hôtel est spacieux, des belles grandes chambres mais  acoustiquement mal isolées, cuisine variée et étonnement bonne pour l'Egypte. En all in et pour protéger l'environnement, la direction demande à ses clients qu'ils remplissent leurs bouteilles d'eau aux distributeurs du restaurant. Par contre les boissons payantes du frigo de la chambre sont en plastique ou en métal. Aussi, les boissons alcoolisées "locales" et l'eau sont servies dans des gobelets en plastique. Une belle initiative pour la nature mais insuffisante vu l'ampleur des détritus plastiques qu'on retrouve le long des routes et sur les plages éloignées des hôtels. 

 

Devant l'hôtel, une grande lagune protégée par un récif corallien. Même par temps venteux, on peut faire des belles plongées au tuba pour voir toute la faune et la flore habituelles (mérous, balistes, tétrodons, raies,  poissons coffre,  chirurgiens,  papillons, crocodile, lion,  nasses, soldat, picasso, cochet, flûte, syngnathe, clown, tortue,...

Par mer calme on peut admirer le récif du coté extérieur (pleine mer).

La visibilité est excellente avec un vent du Nord mais faible avec un vent de l'Est. Toute la côte est affectée par ce vent de l’Est et il n’y a pas des îlots pour abriter les bateaux et les plongeurs.

 

Autour de l'hôtel la beauté aride du désert. Par marée basse, on peut faire une grande et belle promenade le long de la plage vers le Port Ghalib qui rappelle  El Gouna à l'état brute. Par marée haute la promenade se fera par la digue sauvage. La marina est très découpée et assez longue à contourner. Deux solutions pour passer à l'autre rive (vers la civilisation), soit le taxi-boat (en principe gratuit), soit la contourner par la route.

Les moustiques sont aussi au rendez-vous même en période hivernale.

 

Dans les environs, on trouve 2 centres de plongée: Extradiver à l'hôtel et Emperordiver au Port Ghalib.

Emperor affiche des tarifs réduits sur son site internet pour cette période de l'année, mais sur place on vous demande le tarif plein. Par exemple 2 plongées à Elphinstone reviennent, avec votre équipement, à plus de 115 euros (65 pour 2 plongées + 40 supplément Elphinstone + 10% de taxes). C'est cher pour l'Egypte, à titre de comparaison, 1 litre d'essence coûte 0,15 euro et le salaire mensuel moyen équivaut à  2 journées de travail de chez nous.

 

Extradiver est un peu plus abordable (50 pour 2 plongées + 20 supplément Elphinstone + 10% de taxes). La direction est allemande et pas question de marchander les tarifs. Un comble dans un pays où le marchandage est non seulement une règle mais aussi un plaisir local. Tanja est une jeune monitrice Suisse s'exprimant en français. Le centre propose des plongées unitaires du bord en minibus. Il faut aussi préciser que toutes les plongées "bateau" sont des plongées du bord à l'exception d'Elphinstone et Dolphinhouse. Elphinstone est à une heure de bateau de Marsa Alam et à deux heures de Port Ghalib. Les deux centres exigent avant de vous amener à Elphinstone, une plongée "check".

 

Première journée de plongée à 40 Km de l'hôtel vers Marsa Alam sur une plage déserte. Le lieu se nome Marsa Assalayah. Le récif descend lentement à plus de 40 mètres de profondeur. Des très beaux jardins de corail, des belles éponges et pour le reste pas plus que devant l'hôtel en snorkeling. L'organisation et le service sont impeccables, la plongée réglée à la minute près, -30 m, 1 heure.

 

Deuxième journée de plongée à Abu Dabab, plage privée déserte avec un droit d'entrée de 5 euros. Ce site est réputé  pour voir le fameux dugong et des tortues. Pas de chance, dugong et tortues sont introuvables et après 1/2 heure de zik-zak à -20 m sur le sable, on part vers le récif pour terminer la plongée. Une belle danse d'innombrables syngnathes embellit notre plongée autonome avec Max, un plongeur Suisse. (-25m, 75 min). A notre sortie, on apprend qu'un couple qui faisait du snorkeling l'a aperçu.

 

Troisième journée de plongée, Elphinstone. Départ de l'hôtel à 7 h du matin direction Port Ghalib pour prendre le bateau. Le temps est beau, un peu de vent mais une petite appréhension me turlupine, pourquoi choisir le chemin le plus long en bateau ? On est une dizaine de plongeurs sur le bateau et on nous informe que vu la météo, la plongée devient une plongée du bord sur le site Abu Saile, qui n'a rien d'exceptionnel. Mécontentement général, mais il est trop tard, la manœuvre des centres de plongée est bien rodée, c'est le capitaine qui décide, comme si le capitaine devait d'abord faire un tour en bateau pour se rendre compte s'il y va ou pas.

Cette journée sera aussi la dernière en plongée bouteille. J'ai passé le restant de mon séjour avec masque/tuba et j'ai trouvé que pour les plongées du bord c'est amplement suffisant.

 

En conclusion:

- Endroit calme, loin de la cohue pour décompresser, pour faire des belles promenades au bord de l'eau, au moins du coté gauche de l'hôtel car du coté droit un malin a mis du fil barbelé pour en faire une plage privée et vous empêcher d'aller sur le site Marsa Mubarak, réputé comme étant le site des tortues, et qui est à 15 minutes à pied de l'hôtel.

- Le sud de l’Egypte est plus adapté pour le snorkeling que pour des plongées "bouteille" 2 fois plus chères qu'au Nord de l'Egypte pour une faune et flore identiques. Le Napoléon a aussi disparu au sud.

- En hiver l'eau est à 22° et le soleil toujours brillant mais le vent est froid. Shorty pour le snorkeling, une 7 mm pour la plongée bouteille et des vêtements chauds avec cagoule sont indispensables.

Bonnes bulles
Nikos

 

 

 

 

 

 

Plus de photo

 

Vidéo