Sons et couleurs de la Guadeloupe

   
La Guadeloupe est divisée en 2 régions. La Basse Terre regorge d'une végétation tropicale luxuriante, tandis que sur la Grande Terre on cultive principalement la  canne à sucre  pour la fabrication du rhum. Une tonne de canne fournit 100 litres de rhum ! Cependant ne vous attendez pas de voir les belles plages publicitaires des Caraïbes. Les plages de la Basse Terre ( Mer des Caraïbes ) sont volcaniques, sable noir et rochers, mais la mer est calme et donc propice à la plongée. Du coté Atlantique, les plages sont formées de sable blanc et certaines sont protégées de la fureur de l'océan par des barrières de récifs coralliens.
   

   
Plage de Malendure ( Pigeon, Bouillante)
Plage de Sainte-Anne
   
A la Basse Terre les hôtels sont souvent nichés en altitude et la voiture est indispensable. Le Paradis Créole est situé à Pigeon ( Bouillante ), les chambres sont petites mais sympas et le confort est correct.

A la Grande Terre les hôtels sont au bord de la mer. Le Manganao est situé à 2 km de Saint-François devant une petite plage de sable blanc. Avec masque et tuba on peut voir des tétrodons, barracuda, mulets, vers de feu, et tous les petits poissons des récifs. Les chambres sont spacieuses, le seul point négatif c'est la climatisation. L'air froid est insufflé vers le lit et les filtres n'ont pas été remplacés ( odeur ). Les repas sont succulents et le thazard, la raie, la dorade, ou le vivaneau toujours à table. A déguster le planteur et le ti-punch. 

On peut joindre  Saint-François par la plage. Après 20 min de ballade on arrive à la plage des Raisins Clairs, on contourne le cimetière par la route et ensuite direction la marina ou le marché aux épices. La majorité des antillais sont sympas mais nous avons aussi rencontré des personnes irascibles.

Manganao
   
Pour les visites en voiture, à voir absolument le Chutes de Carbet,   la Soufrière, la Cascade aux Ecrevisses, la Maison de la Forêt, la Grande Vigie, la Porte de l'Enfer, la Pointe des Chateaux. Eviter Le Tour du Grand Etang à cause des moustiques.
Grande Vigie

 
   
Pour la plongée j'ai choisi la mer des Caraïbes. Sur la plage de Malendure ( Pigeon- Bouillante ),  4 centres de plongée vous amènent aux îlets Pigeons ( alias réserve de Cousteau ) pour effectuer des plongées sur des fonds de 20 à 45m. Trois épaves sont allongées dans les environs pour le plus grand bonheur des plongeurs et pour diversifier le plaisir. Le prix d'une plongée varie de 21 à 40 euros ( sans matos ) selon le centre.

Les grands centres ( Heures Saines ) pratiquent les prix le plus élevés.

J'ai choisi un petit centre sympa : Archipel plongée. Quatre plongées avec des gens sympa, deux avec Jef, une avec Philippe et une sur l'épave Franjack avec le patron et un autre groupe de plongeurs. Carangues, thazards, tortues, barracudas, murènes, éponges tonneaux, gorgones sont là pour nous émerveiller. De retour au centre, le planteur ( rhum et jus de fruits ) nous attend toujours. Bonne humeur garantie.

Les Heures Saines est le seul club qui propose la plongée aux Saintes sur le Sec Pâté. Arrivé sur place, la plongée est annulée à cause du  très fort courant. La déception est d'autant plus grande que le site de substitution se réalise sur un fond de 20m. En plus aucune information au départ, à savoir que 3 fois sur 10 la plongée est annulée. A 70 euros la plongée, on peut mieux informer les plongeurs !

Je vous recommande un resto très sympa aux Saintes, devant la marina : LE TRIANGLE,  Rue Benoit Cassin . Le menu est délicieux et pas cher (12,5 euros le menu de 3 services et ti-punch offert par la patronne).



   
La nature en Guadeloupe est magnifique mais les détritus règnent en maître. Le plastic est omniprésent sur les plages, dans la mer et les forêts. Quel dommage !

La sécurité est maximale dans la gare du Nord à Paris ainsi que dans le métro. Je ne peux en dire autant pour la gare de Midi à Bruxelles. Nous avons manqués de nous faire dérober nos bagages à 3 reprises. Il est temps que la Belgique sort de sa léthargie...

Bonnes bulles
Nikos
Avril 2006
+ de photos: http://www.nikofa.be/voyages/Guadeloupe/index.html