Avril 2009

On arrive à l'hôtel St Georges à Chlorakas (Paphos) vers 3h du matin à cause d'un retard de décollage d'environs 3 heures. Dans notre chambre une bouteille de vin, de l'eau et une corbeille de fruits nous attend et nous sont offerts par la direction. Une bouilloire électrique nous permet aussi de préparer du thé ou du café dans la chambre. Les entrées des prises électriques sont plates, n'oubliez pas les adaptateurs.

En me réveillant le matin, je ne crois pas mes yeux. Le centre de plongée "Sea Horse" http://www.seahorsedivers.com/home.html est situé juste en dessous de mon balcon. Je vais faire connaissance. Chris ne parle que l'anglais et il me passe le manager par téléphone. Giorgos me fait des très bons prix, location de bouteille et plombs à 10 euros, sortie Zenobia (la fameuse épave à Larnaka) à 110 euros.

J'avais contacté quelques centres par internet, mais Giorgos est plus compétitif et l'accès au centre de plongée en voiture est génial. Il n'y a qu'un autre centre à Larnaka qui est encore plus intéressant Viking Diver, bouteille à 7 euros et Zenobia à 60 euros, mais il y a un problème de taille, Larnaka est à 1h40 de route de Paphos.
J'avais contacté quelques centres par internet, mais Giorgos est plus compétitif et l'accès au centre de plongée en voiture est génial. Il n'y a qu'un autre centre à Larnaka qui est encore plus intéressant Viking Diver, bouteille à 7 euros et Zenobia à 60 euros, mais il y a un problème de taille, Larnaka est à 1h40 de route de Paphos.

Il ne reste que la location de voiture. Nous prenons le bus no 10 pour Paphos qui est à 5 Km de Chlorakas (prix du billet 1,5 euro). Le port se trouve à Kato Paphos, un petit fort se trouve au "limani" (Harbour). Une belle promenade est possible devant le port et ce chemin continue le long du site archéologique.

La location de voiture est conclue chez un autre Giorgos (87, Apostolos Pavlos, tel: 26937175, Kato Paphos) pour 29 euros par jour, pas de caution, et franchise de 100 euros. Le choix est porté sur une automatique car ici on roule à gauche. Les limitations de vitesses sont indiquées en miles (MPH), idem pour le compteur de la voiture. Je l'ai compris que le jour après. En fait, je ne saisissais pas pourquoi la vitesse sur l'autoroute était limitée à 80 Km/h et pourquoi le moteur faisait autant de bruit à cette vitesse. En fait 80 MPH correspond à 130 Km/h environ. L'empreinte anglaise est partout présente sur l'île et cet héritage british fait la différence avec les îles grecques.

Le soir l'apéritif nous est offert par la direction, je ne me souviens pas d'avoir été gâté autant dans un autre hôtel.
Le couché du soleil nous ravi et l'ouzo aussi.
L'hôtel est très aéré, beaucoup de verdure, une voie carrossable entre l'hôtel et la mer permet de se balader environ une heure. En continuant cette voie et en empruntant des chemins de terre devant la mer on peut se rendre à Kato Paphos, il faut environ 2 heures.
Les repas sont succulents et variés, la seule contrariété est la file d'attente devant le restaurant. Mais après 20 heures, l'embouteillage est résorbé.

Premier jour de plongée au site nommé Amphithéâtre. Direction Coral Beach, Hôtel Panareti, passer devant l'hôtel et continuer sur le chemin de terre sur 300m. Les centres de plongée réalisent cette plongée dans cette petite baie, profondeur maximum 12m. J'ai poussé plus loin jusqu'à 18m mais la pente est très faible. Vers de feux, algues, peu de vie, rien de particulier. 

Deuxième jour la mer est déchaînée. On profite pour visiter Trodos. Le point culminant de l'île est Olympos (2000m). Olympos est sous la neige, température de 12°C,  brouillard épais et  pluie abondante nous empêche de profiter du panorama. Direction le monastère de Kykkos où on peut admirer des icônes et des mosaïques datant du 16ème siècle. L'église de ce monastère est de toute beauté et on ressent la spiritualité du passé. De retour à Paphos, on constate qu'aucune goutte de pluie n'est tombée sur la plaine alors que nous avons été arrosé toute la journée en altitude.

Troisième jour le vent ne semble pas se calmer, et il nous a en plus amené des moustiques africains, n'oubliez pas les protections anti-moustiques. Direction de l'autre coté de l'île, vers Polis et vers les bains d'Aphrodite. Le choix fut judicieux, mer calme, absence de vent et plein soleil. La plongée est réalisée entre Lachi et les bains d'Aphrodite. Pour être précis, au dernier restaurant avant les bains d'Aphrodite (Takkas Bay). Profondeur de 7m, peu de vie en général mais rencontre d'un grondin strié (Trigloporus lastoviza), un moment très intense. Par la suite, visite des bains d'Aphrodite. A partir de ce point démarre un chemin de terre qui fait le tour de la péninsule d'Akamas. Des paysages à vous couper le souffle. Les plongées à ces lieux nécessitent un zodiac.

Le petit port de Lachi vaut une promenade ainsi que Polis pour déguster un café chypriote.

Quatrième jour, la mer s'est calmée mais la houle persiste. Plongée au petit port de St George. Immersion à la sortie du port, direction ouest vers les grandes profondeurs. La pente est raisonnable et après 13 minutes les 30m sont là. Même à cette profondeur la houle est perceptible. Visibilité 5 mètres, température 17°C, quelques éponges, beaucoup d'algues et peu de vie. Rien d'emballant si ce n'est le plaisir de la maîtrise de l'orientation. Après-midi, visite du monastère de Neophytos à 10 km de Paphos. Monastère plus modeste en comparaison de Kykkos.

Demain c'est le grand jour, l'épave de Zenobia à Larnaka.
Départ à 7 heures, on arrive vers 8h40 par l'autoroute. Vaste parking, estacade jusqu'au bateau. On charge l'équipement sur un chariot, l'organisation semble bien rodée et bien confortable. L'épave est à 10 minutes du port, départ vers 9h15.
Elle a une longueur de 280m entre 40 et 20 m de profondeur.

Première plongée à 40m, durée 1 heure. Une heure de bonheur, l'épave est très bien conservée, des camions se trouvent sur le fond. La vie grouille de partout, murène, mérous, sars, sabelles, barracudas... Deuxième plongée après 1h30 de temps de surface, aussi superbe que la première avec traversée d'un long couloir. Profondeur 25m, durée 50 min.
A la sortie barbecue et retour au port vers 14h30. Chris est très cool aussi bien pour la profondeur que pour les paliers. Un seul regret, temps de surface trop court d'où deuxième plongée raccourcie.

En conclusion, si vous venez en Chypre il y a une plongée à ne pas rater, toute la faune et flore de l'île sont concentrées autour de cet épave. La pêche est interdite et cet édifice est devenu une réserve marine.

Ne cherchez pas "la vieille ville" dans aucune ville en Chypre sauf à Lefkosia ( Nicosie ).

Ne cherchez aucune comparaison avec les îles grecques.

Payez en cash car autrement les tarifs sont plus élevés.

Un pays intéressant à découvrir.

+ de photos

vidéo

Bonnes bulles

Nikos.