NORTH AEGEAN ISLANDS  back

HIOS   or   CHIOS

 

 Club CHIOS SCUBA
URL :

 

L'île de Chios est encore assez sauvage avec un tourisme mesuré. On trouve encore un peu de la Grèce authentique.
L'hôtel Golden Sand se trouve à 7 Km de Chios ville devant la plage de Karfas formée de sable fin. On déjeune devant la piscine avec vu sur mer. Situation calme dans un environnement verdoyant. Chambres spacieuses avec vu sur mer et équipées des moustiquaires (très pratique). Les repas sont bons avec un choix limité mais chaque jour différents. Le personnel est charmant et serviable. Le Wifi est payant, 5 euros la semaine mais gratuit au pool bar.
Petite plongée masque tuba à la plage devant les rochers du côté gauche. Grande surprise, des bancs de bars tournent autour d'un îlot de posidonies, on se croirait en Mer Rouge. Quelques sars et oursons de mer vaquent tranquillement. Une petite combi est indispensable car la température de l'eau est autour de 20°C.
Il n'y a qu'un seul centre de plongée situé à la ville de Chios, près du port (http:// www.chiosscuba.gr). Baggelis le responsable du centre fait tout son possible pour vous satisfaire. Les plus belles plongées se feront en bateau mais il y a aussi possibilité de plonger du bord. En cette période j'étais le seul plongeur touriste sur l'île.
Première plongée à la plage noire d'Emborios (très joli endroit à voir aussi pour les non plongeurs), pente très faible pour atteindre 23m de profondeur. Le fond est colonisé des posidonies. Quelques éponges noires, pina et à la sortie gauche vers 10m de profondeur un petit mérou dans les restes d'une fortification souterraine.
Deuxième plongée à la plage avant Sidirounta. 70 min 27 m de profondeur. Même décor que Emborios, par contre au retour sur le bord gauche, des rochers forment des abris pour les pieuvres. Une petite câline n'a pas pu résister à sa curiosité et elle m'a accompagné un bon moment se laissant caresser, un vrai moment de bonheur. Banc de castagnoles, une badèche et quelques vers de feu.
Troisième plongée à Katarraktis, 12m, 80min. D'après Neckerman il y avait une cité engloutie... Confusion avec des blocs de pierre alignés aléatoirement qui de l'extérieur, avec un peu d'imagination, peut ressembler à une cité ... Rien de particulier.
Location de voiture chez Petros Bassilakis (http://www.rentacar-chios.com/), juste à côté du centre de plongée, pour 20 euros par jour mais sans omnium. Petros le ménager sert aussi de dépositaire pour les bouteilles de plongée et c'est très pratique car Baggelis est très occupé. Un grand merci à tous les deux qui m'ont permis de découvrir une partie des paysages sous-marins de Chios.
À voir :
Nord-Est, les moulins de Vrontados, les petits ports de Pantoukios, Lagada et Marmaro.
Sud-Ouest, les deux villages de Pyrgi et Mesta pour leur ruelles.
L'île comprend un nombre impressionnant de monastères contrairement au nombre de moines et de nones. À visiter Nea Moni, Agios Minas et Agios Markos, les monastères sont fermés de 12 à 17h.
Bonnes bulles
Nikos
Juin 2013


Pour les photos

Traduction - Translation

 

 MITILINI ( LESVOS )

Port Authority
Tel:
108

  Lesvos Scuba Oceanic Diving Center

URL :  

 

Mitilini (Lesvos) est la deuxième plus grande île de la Grèce. Très verdoyante, pleine de senteurs de fleurs, raison pour laquelle beaucoup d'oiseaux ont élu domicile.
L'hôtel Sunrise est situé sur le flanc de la colline dans le calme, entre Eftalou plage et Molivos (Mithimna), au nord de l'île et à une heure trente de Mitilini.
Belles chambres avec tout le confort, vue magnifique sur la baie, nourriture délicieuse, accueil charmant, internet gratuit sont les points positifs. Les points négatifs sont le frigo trop bruyant et les fumées du restaurant pour les chambres qui se trouvent devant.
Molivos est à une demie heure à pied de l'hôtel et on peut passer une journée à flâner dans ses ruelles, son petit port et dans sa fortification.
La route vers la foret pétrifiée est parsemée des monastères, Moni Perivolis, Limona et Ipsilou. En fin de parcours à Sigri une baignade s'impose ainsi que la visite de la fortification et du musée.
La ville de Mitilini est trop bruyante, on peut visiter sa fortification et se balader le long du port.
Au nord-est, la Skala Sikamias et le monastère de Taxiarchis à Mandamados sont à voir absolument. Taxiarchis est la plus belle et la plus riche église de l'île.
Au sud, le village de Agiassos est situé au point le plus haut de l'île (998 m). De là on part vers Plomari, région connue pour son ouzo.
Pour la plongée, il y a un centre de plongée à 10 Km de Mitilini à la plage de Haramida qui est ouvert toute l'année. Par contre la base de Petra n'est ouverte qu'à partir de juin à septembre.

http://www.lesvoscuba.gr/     chez Giorgos

Pour la plongée autonome, il faut téléphoner à la police maritime de Mitilini avant chaque plongée. Ils vous remettront aussi une liste avec les sites interdits, principalement en dessous des fortifications.
On peut louer des bouteilles chez Giorgos pour 8 euros la bouteille de 12 ou 15 litres.
Première plongée à Eftalou, à coté des sources chaudes. On atteint rapidement les 35 mètres de profondeur, peu de faune et flore,  quelques bogues, mulets, sars et castagnoles vous accompagnent. Voir cette eau douce et chaude sortir du sable est assez exceptionnel.
Deuxième plongée à Skala Sikamias. La faune est plus abondante. Rencontre nez à nez sur le sable avec un congre pendant plusieurs minutes  à 35 mètres de profondeur.
Les 2 plongées programmées avec le centre ont été annulées à cause de la météo.
Location de voiture à l’hôtel (Best Rent a Car) ou chez Nikos à Molivos 00 30 22530 71492 pour 27 euros la journée.
Pour les photos
Bonnes bulles
Nikos

Mai 2010

Traduction - Translation


 SAMOS

Port Authority
Tel:
108

a  SAMOS Diving Center

URL :  a 

Samos, la dernière île qu’on n’avait pas encore visitée de la mer Egée. L’avion de Jetair a décollé avec une heure de retard, un membre de l’équipage était malade et on a attendu le remplaçant. L’aéroport de Samos est tout petit avec une seule piste qui aboutit devant l’hôtel Doryssa. Cependant on n’est pas fort dérangé par le bruit des avions car leur nombre est assez faible.

L’hôtel est vieillot de l’extérieur, avec une couleur des crépis beiges. La chambre est moderne mais assez petite avec vue sur la montagne. Pour avoir une maisonnette devant la mer il faut un supplément de 50 euros par jour. Tout est en supplément dans cet hôtel, même la soirée grecque. Wifi gratuit mais non sécurisé partout dans l’hôtel.
Les repas sont variés et il y a de « chorta », les pissenlits des montagnes. La formule de 5 euros pour les boissons à volonté proposée dans le restaurant all-in nous convient parfaitement.

Pas de chance avec la météo, une journée de pluie avec une température de 23°C. Une expérience insolite aujourd’hui, nager sous la pluie avec des gros avions qui défilent sur sa tête.

A un kilomètre de l’hôtel se trouve le petit port de Pythagorion où les bateaux des pêcheurs côtoient ceux des plaisanciers. Le centre de plongée d’Antonis www.samosdiving.com propose la location de la bouteille et des plombs pour 15 euros. Location d’une petite voiture chez Intercar http://www.intercar-samos.com/ pour 25 euros par jour.

Premier jour de visite sur le site de Pythagorion, un vieux palais en ruines. Ensuite le monastère Spilianis et sa grotte bleu. Première plongée sur la plage de Kervelis, la baie est magnifique de l’extérieur mais le fond sous-marin est décevant. Beaucoup de déchets plastiques, des algues sur fond sablonneux qui descend en pente douce vers les 26 mètres. Quelques nacres, vers de feux et vers noirs de 50 cm faisant parti des concombres de mer.  A la sortie quelques rochers abritent les sars. Une seule rencontre insolite avec un poisson de la famille de syngnathes long de 10cm qui ressemble à une algue brune. L’eau est à 23°C. Direction le port de Samos et la vieille ville de Vathi, rien de spectaculaire, le port est en rénovation et les maisons des ruelles étaient fermées.

Deuxième jour, visite des pittoresques villages de Vourliotes et de Kokari, le premier perché sur la colline et le deuxième à la mer avec son petit port et ses deux presqu’îles. Plongée à Kokari derrière le port. Le fond descend assez rapidement vers les 36 mètres de profondeur mais reste sablonneux et tapissé d’algues. Les seuls rochers vers les 25 et 6 mètres de profondeur sont ceinturés des filets de pêches. La vie est un peu plus présente qu’à Kervelis mais reste pauvre. Deux badeches, sars, nacres, éponges et sabelles. On a terminé la journée à l’extrémité nord-est de l’île à Nisi et Agia Paraskevi où les traces des refugiés sont présentes, canots pneumatiques et gilets de sauvetages sont abandonnés sur les plages, la Turquie est visible en face. La soirée s’est terminée avec une cuisine et des danses grecques. La nuit fut un peu agitée et la chasse bonne, quatre moustiques ont trépassé. 

Troisième jour direction Karlovasi et ses cataractes. La route par la montagne est assez jolie bordée d’oliviers. Karlovassi est une grande ville sans attrait. Le chemin vers les cataractes longe un ruisseau et on passe d’une rive à l’autre par des petits ponts. Après quinze minutes on arrive sur un rétrécissement des parois montagneuses et il faut poursuivre son chemin dans l’eau fraiche, le maillot est nécessaire. Il parait que par la suite il faut encore une bonne demi-heure pour les percevoir. Nous tenterons cet exploit dans une prochaine vie sur terre. A Potami qui est la plage de Karlovasi, pas de plongée car l’eau est peu profonde, trois à quatre mètres maximum. Les distances ne sont pas grandes mais le temps passé en conduite est énorme.

Quatrième jour, visite du site archéologique de la déesse Ira et le petit village Ireon. Ensuite plongée à Klima, (à côté de Possidonio) 60 min, 30 m de profondeur. Même configuration que Kerveli, à la sortie petite pieuvre terrorisée et quelques orphies. Le site Klima renseigné sur wanadive est inaccessible en voiture.

Un autre site de plongée qui était plus prometteur c’est Limnonas mais il fallait plus d’une heure de voiture pour y arriver, peut-être une prochaine fois.  

En conclusion, Samos ressemble à ses deux autres sœurs, Chios et Mitilini avec un fond sous-marin plus pauvre encore.

Bonnes bulles
Nikos  

Septembre 2015


a

Traduction - Translation